Etudier à l’étranger

  • Mobilité internationale institutionnelle pendant ou après la Licence LLCER

Les possibilités principales institutionnelles pour partir à l’étranger pendant vos études sont les suivantes :

1- Echanges ERASMUS / ERASMUS+ (principalement pendant l’année de L3 ou de M1). Voir le site de l’Agence Erasmus et le site Génération ERASMUS+ pour des informations générales et des témoignages.

2- Autres échanges internationaux (conventions internationales avec l’Université de Lorraine, échanges avec le Québec via le programme BCI ; principalement pendant l’année de L3 ou de M1)

3- Stages ERASMUS+ ou EURODYSSEE (principalement pendant le Master)

4- Semestre ou année à l’étranger dans le système de la césure .

5- Postes d’assistanat et de lectorat (principalement entre la Licence et le Master, ou pendant le Master).

Pour les étudiants de Licence LLCER du site de Nancy, voir les pages dédiées, par langue, sur le site Département LCE – UFR ALL de Nancy :

  1. Allemand
  2. Anglais
  3. Arabe
  4. Espagnol
  5. Italien
  6. Russe

Voir également le blog ERASMUS du Campus Lettres et Sciences Humaines.

Pour les étudiants de Licence LLCER du site de Metz, voir la rubrique ERASMUS et la rubrique Assistanat / Lectorat du site de l’UFR ALL-Metz.

  • Poursuivre ses études à l’étranger

Même si les démarches sont plus complexes puisque vous devrez les faire entièrement par vous-mêmes, sans l’aide de l’Université, il vous est également possible de partir étudier à l’étranger hors échange ou convention institutionnel(le), notamment après avoir validé votre licence en France.

Des sites généraux comme Study in Europe, TopuniversitiesMastersPortal, Cursus Mundus ou Findamasters pourront vous aider à comparer les diverses offres existantes et à recevoir des conseils. Pour le Royaume Uni, le journal le Guardian propose un moteur de recherches intéressant sur les différents diplômes offerts dans les universités britanniques.

Des sites par pays seront également utiles : par exemple pour le Royaume Uni, l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, le Portugal, l’Italie, les Pays Bas, le Luxembourg, la Belgique,  l’Irlande, le Danemark, la Norvège, la Suède, la Finlande, l’Islande, les USA, le Canada, la Russie.

Lisez également avec attention les dossier sur les études à l’étranger publiés par l’ONISEP, Studyrama, L’Etudiant et e-orientations.

Des bourses ERASMUS+ permettent également de partir faire un Master à l’étranger : voir informations sur la page ERASMUS+. Le site European Funding Guide vous permet de rechercher les différents types de financements possibles, au niveau européen, selon votre parcours et vos projets spécifiques.

Les Bourses Fulbright pour les Etats-Unis peuvent également permettre d’aller faire un Master ou un PhD aux USA (attention, la sélection pour ces bourses est très rigoureuse).

  • Les séjours linguistiques

De nombreux organismes privés proposent des séjours linguistiques d’une ou plusieurs semaines en pays étranger. Pour vous y retrouver dans toutes les offres et connaître les pièges à éviter, les dossier de l’ONISEP ou de l’Etudiant sur le sujet vous seront utiles.

 

Pour plus de renseignements sur les possibilités d’études à l’étranger, voir également le site Tickets pour le monde et notamment son Passeport pour la mobilité internationale. Le site L’Office, agréé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, sera également utile.

Le site Etudions à l’étranger est également une source d’information sur les différents types de mobilité d’études ou de stage / séjours au-pair / séjours linguistiques.

Publicités